Sélectionner une page

Après Noël, voici qu’il est déjà l’heure de dévorer la galette des rois. Miam miam, moi qui adore les goûters, cuisiner des gâteaux et la frangipane, évidement, j’adore cette tradition de la galette des rois. Et pour en rajouter, j’aime fabriquer des couronnes ou des fèves. Aujourd’hui, je vous propose une couronne des rois à colorier pour les grands et les petits !

Pour fabriquer la couronne des rois, il vous faut très peu de matériel : des crayons de couleurs, une paire de ciseaux et un bout de sctoch.

Pour commencer, il faut imprimer deux fois le pdf de la couronne. J’ai réfléchi à un petit motif coloré et graphique. Il faut bien imprimer deux fois la feuille pour que la couronne fasse tout le tour de la tête !

Ensuite, il faut la colorier. Moi, j’ai choisi de colorier les motifs de la même couleur que le contour, on peut aussi colorier à l’extérieur du motif, ou ne rien toucher, on fait comme on veut !

On passe à la découpe, on suit bien le trait gris, tout en essayant de le supprimer avec les ciseaux.

Enfin, on associe les deux morceaux de couronne à l’aide de la petite flèche et de l’encoche. On consolide avec un morceau de scotch transparent.

Et voilà ! Il ne reste plus qu’à dévorer la galette pour savoir qui est le roi ou la reine.

Cette année, j’ai préparé ce DIY pour un atelier avec des enfants à partir de 3 ans. J’ai préparé une galette à la pomme. Je pense que les enfants préfèrent la pomme à la frangipane. Ca tombe la recette de la galette à la pomme est super simple :

Il faut éplucher 5 pommes et les faire compoter dans une casserole. On déplie une pâte feuilleté sur laquelle on étale la compote. Il ne faut pas oublier de mettre une fève. Mon petit secret : j’en glisse toujours deux, pour avoir plus de chance de gagner !! On referme la galette avec une deuxième pâte feuilleté que l’on dépose sur le dessus. On fait un petit boudin tout autour pour bien la refermer. On étale un jaune d’oeuf sur le dessus pour faire dorer la galette au four jusqu’à ce qu’elle devienne brune.

Et voilà, vous êtes prêts pour l’Epiphanie !