Sélectionner une page

En temps normal, je tricote pas mal ! Mais cet été, avec la chaleur écrasante (si si, souvenez-vous !) j’ai un peu délaissé les aiguilles à tricoter pour une autre aiguille et je me suis lancé dans un motif à broder. J’avais repéré une très belle jupe porte-feuille dans une friperie de Budapest, mais elle était vraiment trop grande pour moi. C’est pas grave, en rentrant de vacance, je me suis cousu une jupe porte-feuille dans l’idée de broder le bas avec un motif fleuri !

Coudre la jupe porte-feuille

J’ai cousu une jupe porte-feuille toute simple et sans patron. Je voulais que le tissu soit un coton un peu rigide et surtout que le tissu soit bleu foncé ! La jupe port-feuille n’a rien de trop compliqué à coudre, 3 paires de pinces en haut, un ourlet en bas et surtout un grand passant pour la refermer et c’est fini ! Une fois cousue, cette jupe faisait un peu tablier de serveuse ! Il fallait vraiment passer à l’étape de la broderie.

Broder des fleurs sur la jupe

Le plus dur dans la réalisation de cette jupe a été de trouver un motif avec des fleurs qui me plaisait. Si vous êtes à la recherche de motif pour broder, je vous conseille de faire un tour sur le site DMC. Il regorge de dessin à broder, il y en a pour tous les goûts, je suis sûr que vous trouverez votre bonheur. En tout cas moi, j’ai trouvé avec ce superbe motif crée par Irem Yazici.

Une fois le motif choisi, vous pouvez le télécharger gratuitement. Dans ce fichier, il y a le motif à imprimer, ainsi que les points et les couleurs de fils utilisés. Avec toutes ces infos, on peut se lancer sans trop d’appréhension. J’ai imprimé mon fichier, puis je l’ai reporté sur du papier, ce papier magique est vraiment super ! Vous coller ce papier sur votre tissu et vous pouvez broder en suivant votre dessin !

Je n’ai utilisé que des points super simples : point arrière, passé plat et point de nœud. Evidemment, il faut faire preuve de patience, car c’est assez long. Je pense que j’ai bien mis deux mois pour faire cette broderie. Mais l’avantage, c’est que l’été, on peut emmener son ouvrage partout : au parc, à la plage, en vacance ou dans les transports. On en fait un petit peu chaque jour, et puis à un moment, c’est crié gare, c’est déjà fini ! Une fois terminé, vous passez votre broderie sous l’eau et le papier va se dissoudre, en laissant que la broderie. Magique !

Les finitions de la broderie sont loin d’être parfaites et l’envers n’est pas beau du tout, mais je suis super fière de cette jupe ! Je suis contente d’être arrivé à bout de ce projet un peu ambitieux pour moi qui ne brode pas souvent.

Lorem Phasellus Curabitur venenatis neque. consectetur libero. mattis adipiscing risus. dapibus